Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Symptômes des rhumes les plus répandus : causes, symptômes et traitement

Les symptômes des rhumes les plus répandus apparaissent généralement trois jours après l’infection (la période d’« incubation »). Les symptômes, qui surviennent généralement au niveau du nez, disparaissent souvent en sept ou 10 jours, mais ils peuvent durer entre deux et 14 jours.

Congestion nasale ou écoulement nasal

La congestion nasale (nez bouché) ou l’écoulement nasal figurent parmi les symptômes des rhumes les plus courants. Ces symptômes interviennent lorsque le surplus de fluides fait gonfler les vaisseaux sanguins et les muqueuses du nez. Au bout de trois jours, les écoulements nasaux ont tendance à devenir plus épaix et de couleur jaune ou verte. Ces écoulements ne nécessitent pas d’avoir recours aux antibiotiques, à moins qu’ils ne durent plus de 10 ou 14 jours (auquel cas il pourrait s’agir d’une infection des sinus). Une personne ayant un rhume peut également avoir un écoulement post-nasal.

Renseignez-vous sur les autres causes pouvant entraîner des écoulements nasaux et une congestion nasale.

Éternuements

Les éternuements sont déclenchés par des irritations au niveau des muqueuses du nez et de la gorge. Lorsque les cellules nasales sont infectées par un virus de rhume, le corps libère des médiateurs inflammatoires naturels, comme l’histamine. Lorsqu’ils sont libérés, les histamines et autres médiateurs inflammatoires entraînent des dilatations et des fuites au niveau des vaisseaux sanguins, ainsi que des sécrétions de la glande muqueuse, provoquant l’irritation qui déclenche les éternuements.

Découvrez d’autres causes d’éternuement.

Toux

Une toux sèche ou une toux qui apporte du mucus, appelée une toux grasse ou productive, peut également accompagner un rhume. La toux a tendance à faire partie des symptômes associés au rhume qui prennent le plus de temps pour disparaître et qui peuvent durer entre une et trois semaines. Si une toux dure plus longtemps, consultez votre médecin traitant pour effectuer un examen.

Renseignez-vous sur les autres causes de la toux.

Un mal de gorge donne une sensation de sécheresse et d’irritation, et le simple fait d’avaler devient pénible, voire difficile. Un mal de gorge peut être causé par une inflammation des tissus causée par un virus de rhume ou un écoulement post-nasal, en d’autres termes lorsqu’un excès de mucus coule des sinus.

Renseignez-vous sur les autres causes pouvant entraîner un mal de gorge.

Courbatures légères

Dans certains cas, un virus peut entraîner de légères courbatures sur l’ensemble du corps. Néanmoins, les courbatures sont plus fréquentes en cas de grippe.

Renseignez-vous sur les autres causes de courbatures.

Autres symptômes des rhumes les plus courants

  • Yeux humides
  • Fatigue légère
  • Fièvre relativement faible (jusqu’à 102 degrés Fahrenheit ou 39 degrés centigrades pour un adulte).

Le rhume, un cas d’urgence ?

Le rhume ne doit pas être pris à la légère chez les jeunes enfants ou chez les personnes âgées. Un simple rhume peut devenir fatal pour les personnes les plus vulnérables s’il se tranforme en une infection grave au niveau de la poitrine, comme une bronchiolite, causée par le virus respiratoire syncytial (RSV).

Dans quels cas faut-il consulter un médecin ?

Adultes

Lorsque vous avez un rhume, vous ne devriez pas avoir de fièvre intense ou de fatigue extrême ; ces symptômes sont généralement associés à la grippe. Par conséquent, si votre température dépasse 102 degrés Fahrenheit ou 39 degrés centigrades, qu’elle est accompagnée de courbatures et de fatigue ou de transpiration et de frissons, ou si vos ganglions lymphatiques enflent sérieusement, consultez un médecin.

Enfants

Contactez le pédiatre de votre enfant immédiatement si la température de votre enfant dépasse 99,5 degrés Fahrenheit s’il a moins de trois mois, 101 pour un nourrisson de trois à six mois et 102 pour un enfant de plus de six mois, ou si la fièvre dure plus de trois jours, ou encore si votre enfant vomit ou éprouve des difficultés à respirer. Rapprochez-vous également de votre pédiatre si votre enfant tousse de manière persistante, s’il a un mal de tête intense, s’il pleure plus que d’habitude, s’il se plaint d’une gêne au niveau des oreilles ou s’il semble particulièrement endormi.

A lire aussi

Trouble de la personnalité schizotypique : causes, symptômes et traitement

Irene

Facteurs de risque pour un rhume normal : causes, symptômes et traitement

Irene

Friction des dents (bruxisme) : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications possibles à long terme de la maladie de Crohn : causes, symptômes et traitement

Irene

Le vaccin contre la poliomyélite (polio) : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes du mélanome : causes, symptômes et traitement

Irene