Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Complications du cancer du sein : causes, symptômes et traitement

Perte de cheveux due à la chimiothérapie

Les complications liées au cancer du sein découlent généralement d’effets secondaires des méthodes de traitement. Par exemple, les effets secondaires peuvent apparaître avec n’importe quel agent chimiothérapeutique. En fonction des légères différences qui existent entre les protocoles, les agents eux-mêmes et les individus concernés, certaines personnes peuvent avoir des effets secondaires alors que d’autres n’en connaîtront aucun avec le même protocole de chimiothérapie.

La chimiothérapie

Le tube digestif et les cheveux sont souvent impliqués dans les effets secondaires, parce que comme les cellules cancéreuses, leurs cellules se divisent rapidement et par conséquent sont endommagées au fur et à mesure que les cellules cancéreuses sont supprimées. Étant donné que les nausées et les vomissements sont des effets très courants et très visibles de la chimiothérapie, les médecins prescrivent souvent des médicaments supplémentaires pour remédier à ce problème. En plus de ces effets secondaires visibles, une numération globulaire faible pouvant provoquer de la fatigue, une tendance accrue aux ecchymoses ou des infections sont courantes parce que les cellules en division de la moelle osseuse sont susceptibles d’être endommagées par les agents chimiothérapeutiques.

Dans de rares cas, la chimiothérapie pour provoquer une lésion cardiaque ou déclencher un autre cancer tel que la leucémie. Toutefois, les complications à long terme les plus courantes engendrées par le cancer du sein et ses méthodes de traitement répandues dépendent du sexe du patient. La chimiothérapie chez les femmes en périménopause peut endommager les ovaires qui arrêtent de produire des hormones, ce qui peut donner lieu à des symptômes de ménopause telle que sécheresse vaginale et bouffées de chaleur. Les règles peuvent stopper ou devenir très irrégulières, ce qui rend la grossesse pratiquement impossible. Les femmes qui sont ménopausées tôt sont confrontées à un risque élevé d’ostéoporose par raréfaction osseuse.

Bien qu’il soit impossible de prédire les effets secondaires, l’expérience d’une grande majorité de femmes qui ont subi une chimiothérapie est que les effets secondaires disparaissent après l’arrêt du traitement. Malgré tout, les effets secondaires peuvent être plus difficiles à supporter psychologiquement qu’ils ne le sont du point de vue physique. Pour certaines, les problèmes cognitifs de court terme de concentration et de perte de mémoire, connus sous le nom de brouillard de la chimio viennent s’ajouter à la difficulté existante.

La dépression, la peur, la tristesse ou les sentiments d’isolement peuvent également s’ajouter à la difficulté existante de terminer une chimiothérapie pour beaucoup de femmes ; se réadapter à une vie normale , tandis que la possibilité d’une rechute n’est jamais très loin, peut s’avérer difficile. Une psychothérapie avec un(e) professionnel(e), ou un contact régulier avec un membre de la famille ou un(e) ami(e) durant cette période est hautement conseillé.

La radiothérapie et l’hormonothérapie

D’autres traitements, notamment la radiothérapie et l’hormonothérapie, peuvent également entraîner des effets secondaires rares, plus graves. Les effets secondaires de la radiothérapie peuvent apparaître lentement. Avec le temps, les effets secondaires courants qui semblent totalement gérables à première vue peuvent devenir très débilitants, tandis que d’autres complications plus graves (mais cependant rares) telles que l’inflammation des tissus pulmonaires, une lésion cardiaque ou des cancers secondaires peuvent survenir.

Un effet secondaire possible à long terme suite à la baisse d’œstrogènes déclenchée par l’hormonothérapie est un risque significativement plus élevé d’ostéoporose. En conséquence, votre médecin pourra surveiller votre densité minérale osseuse pendant votre traitement. Une baisse du taux d’œstrogène peut également entraîner une sécheresse vaginale et une irritation.

La mastectomie

Une autre complication potentielle à noter est l’effet psychologique de subir une mastectomie. Certaines patientes sont très mal à l’aise à l’idée de perdre un sein ou les deux, et elles peuvent connaître une dépression ou une anxiété suite à l’opération Il est essentiel de confronter ces sentiments, que ce soit par le biais d’une psychothérapie, d’un groupe de soutien ou par un autre moyen. Certaines patientes peuvent choisir d’avoir une opération de reconstruction mammaire suite à une mastectomie de façon à garder la même apparence physique qu’elles avaient avant la mastectomie, tandis que d’autres préfèrent utiliser des prothèses mammaires pour obtenir le même effet.

A lire aussi

Vaccin contre la varicelle : causes, symptômes et traitement

Irene

Quels sont les objets de rituels bouddhistes tibétains ?

Irene

Entreprise de pompes funèbres, quel est son métier ?

administrateur

Érythème toxique néonatal : causes, symptômes et traitement

Irene

Échographie thyroïdienne : causes, symptômes et traitement

Irene

Symptômes du mélanome : causes, symptômes et traitement

Irene