Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Prévention du cancer du sein : causes, symptômes et traitement

Il n’existe pas de solution unique pour prévenir le cancer du sein. Pour de nombreuses femmes, les chances d’avoir un cancer du sein sont augmentées par la génétique, facteur qu’elles ne peuvent pas contrôler. Pour 90 % des patientes atteintes d’un cancer du sein qui ne sont pas génétiquement prédisposées à la maladie, certaines causes potentielles ont été suggérées. Toutefois, une stratégie de prévention est difficile à créer avec un degré d’exactitude quelconque.

Vivre sainement

Comme pour la plupart des pathologies, la prévention commence par l’adoption d’un mode de vie sain consistant à s’alimenter correctement, à faire de l’exercice régulièrement, à consommer peu d’alcool et à arrêter de fumer. Ces conseils relèvent surtout du bon sens, que vous soyez concernée ou non par le cancer. De la même manière qu’il est impossible de retracer les causes de la maladie chez les individus, il est impossible de savoir comment la prévenir.

Les femmes qui présentent une sensibilité aux récepteurs d’hormones sont plus à risque de développer un cancer du sein. Elles peuvent se voir prescrire du tamoxifène pour diminuer leur risque. Le tamoxifène et le raloxifène ont été approuvés par la FDA pour la prévention du cancer du sein chez les patientes à haut risque. Ils produisent une réduction totale des cancers du sein de 40 à 50 % et une réduction de 70 % dans les tumeurs à récepteurs d’œstrogènes positifs. Toutefois, les effets secondaires du tamoxifène peuvent inclure un cancer de l’endomètre et des événements thromboemboliques, si bien que les patientes à haut risque évitent le médicament.

Les femmes qui sont porteuses d’une mutation du gène BRCA1 ou BRCA2 peuvent envisager une mastectomie préventive. Les études ont montré qu’une double mastectomie peut réduire le risque de développer un cancer du sein de pratiquement 90 %. D’autres femmes choisissent d’avoir une mastectomie préventive sur un sein qui n’est pas atteint du cancer après avoir développé un cancer dans l’autre sein. Le médecin sera le mieux placé pour vous conseiller sur la marche à suivre.

Dépistage préventif

La meilleure prévention est sans doute de rester vigilante. Un cancer du sein qui est détecté et traité à un stade précoce peut être guéri dans plus de 90 % des cas. C’est la raison pour laquelle un grand nombre d’associations pour le cancer suggèrent un auto-examen mensuel et une mammographie tous les quatre ans pour toutes les femmes entre 20 ans et 30 ans. L’association américaine pour le cancer (American Cancer Society) suggère que les femmes passent une mammographie tous les ans après l’âge de 40 ans. Seule une femme et son médecin peuvent décider si des mammographies annuelles conviennent à un âge donné. Mais il est essentiel de ne pas laisser trop de temps s’écouler entre les tests.

A lire aussi

Les différentes raisons d’avoir un thermomètre auriculaire ?

Irene

Aidez votre enfant adolescent à arrêter de fumer

Irene

Cinq questions importantes à poser à votre médecin

Irene

Dosage des facteurs IgG stimulant les fonctions thyroïdiennes : causes, symptômes et traitement

Irene

Paracentèse abdominale : causes, symptômes et traitement

Irene

Aspergillose : causes, symptômes et traitement : causes, symptômes et traitement

Irene