Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Aspergillose : causes, symptômes et traitement : causes, symptômes et traitement

L’aspergillose est une infection, une réaction allergique ou une prolifération fongique causée par un champignon du nom d’ Aspergillus . Ce champignon croît en général sur la végétation putréfiée et les feuilles mortes. L’exposition au champignon ne signifie pas nécessairement que vous développerez la maladie. Le risque d’infection est plus important chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Différents types d’aspergillose affectent le corps de diverse manières. Certaines conditions, de même que certains médicaments, augmentent le risque que vous courez de développer chaque type d’aspergillose.

Chez les patients atteints d’aspergillose broncho-pulmonaire allergique, le champignon cause des réactions allergiques qui se manifestent sous forme de toux et d’éternuement. Vous êtes plus vulnérable à ce type d’aspergillose si vous êtes sujet(te) à des problèmes pulmonaires, tels que la mucoviscidose ou l’asthme.

Aspergillose invasive

Vous êtes plus vulnérable à l’aspergillose de type invasif lorsque votre système immunitaire a été affaibli par une leucémie, un cancer, le SIDA, une chimiothérapie ou une autre condition l’empêchant de combattre l’infection. Ce type d’aspergillose envahit vos tissus pulmonaires et peut gagner vos reins ou votre cerveau. En l’absence de traitement, une aspergillose peut être à l’origine d’une pneumonie infectieuse. Cette condition peut être mortelle pour les patients dont le système immunitaire est compromis.

Aspergillome

Si vous êtes atteint(e) de la tuberculose ou d’une autre pathologie pulmonaire, une exposition au champignon peut déboucher sur une infection proliférante. Également appelée boule fongique, ce type de croissance repose habituellement sur l’agrégation de filaments fongiques, de caillots et de globules blancs (leucocytes). La croissance ne s’étend en général pas à d’autres régions du corps. La boule peut néanmoins grossir et endommager vos tissus pulmonaires.

La maladie est le résultat de la combinaison de l’exposition au champignon et d’un système immunitaire faible. Les tas de compost, céréales stockées et feuilles de marijuana peuvent, tout comme la végétation en putréfaction, abriter le champignon.

L’aspergillose broncho-pulmonaire allergique se manifeste par la toux, des éternuements, la fièvre et une sensation générale de mal-être. Lorsque vous êtes atteint(e) d’une forme différente de la maladie, ou si des parties de votre corps autre que les poumons sont affectées, il est possible que vous :

  • éprouviez des douleurs thoraciques et osseuses ;
  • constatiez des troubles de la vue ;
  • remarquiez la présence de sang dans votre urine et/ou que vos mictions sont moins abondantes/fréquentes ;
  • souffriez de maux de tête ;
  • ayez des frissons ;
  • connaissiez des troubles respiratoires ;
  • notiez la présence de lésions cutanées et
  • de sang dans les mucosités.

Le médecin vous interrogera sur vos symptômes et étudiera vos antécédents médicaux afin de déceler d’éventuelles pathologies susceptibles d’accroître votre vulnérabilité à la maladie. Le test de dépistage de l’aspergillose invasive nécessite d’ordinaire une biopsie aux fins d’analyse d’un échantillon de tissus pulmonaires. Le médecin peut également insérer un instrument par votre bouche ou votre nez dans le but d’atteindre vos poumons pour y prélever une petite quantité de fluide aux fins d’analyse fongique.

Autres tests possibles :

  • analyses de sang pour le dosage d’anticorps, d’allergènes et de molécules fongiques ;
  • radiographie thoracique ;
  • tomodensitogramme des poumons ;
  • analyse et culture de tâches d’expectorations pour examen du mucus bronchial.

Les médicaments antifongiques traitent toutes les formes de la maladie. La forme invasive peut être traitée au moyen de médicaments par voie orale ou intraveineuse, tels que le voriconazole. En cas d’aspergillose allergique, un médicament suppresseur du système immunitaire (comme le prednisone) pourra vous être prescrit parallèlement à des traitements antifongiques.

Chirurgie

Si le champignon est à l’origine d’une infection de vos valves cardiaques, une chirurgie est, en général, nécessaire pour retirer les régions infectées. L’intervention est habituellement suivie d’un traitement antifongique intense.

L’aspergillose allergique guérit d’ordinaire avec un traitement. Il arrive néanmoins qu’elle réapparaisse en cas de nouvelle exposition au champignon. Le rétablissement après une aspergillose invasive dépend de votre état de santé général et de la solidité de votre système immunitaire. L’aspergillome ne nécessite souvent pas de traitement. Dans tous les cas, lorsque les traitements médicamenteux sont sans effets, le pronostic vital du patient peut être engagé. Les complications possibles sont notamment l’obstruction des voies aériennes, une insuffisance respiratoire, des dommages rénaux ou une hémorragie pulmonaire.

A lire aussi

Complications possibles à long terme de la maladie de Crohn : causes, symptômes et traitement

Irene

Diagnostic de l’autisme : causes, symptômes et traitement

Irene

Complications du cancer du sein : causes, symptômes et traitement

Irene

L’ostéopathie : qu’est-ce que c’est ?

Irene

Problèmes de fertilité masculine : causes, symptômes et traitement

Irene

Causes et facteurs de risque du cancer du sein

Irene