Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Les causes de l’hyperactivité vésicale : causes, symptômes et traitement

L’urine est produite par les reins et stockée dans la vessie. Le fonctionnement de la vessie requiert des voies urinaires normales et dépend de l’intégrité des voies de communication entre le système nerveux et le muscle de la vessie (détrusor). Dans beaucoup de cas, la cause exacte de la contraction involontaire associée à l’hyperactivité vésicale est inconnue. Cependant, il y a plusieurs facteurs connus qui peuvent soit provoquer une contraction involontaire du muscle de la vessie, soit contribuer à un mauvais fonctionnement de la vessie et entraîner l’apparition des symptômes de l’hyperactivité vésicale. Ces facteurs incluent certaines pathologies et médications.

Les causes de contraction involontaires de la vessie

Complications neurologiques

Certains troubles neurologiques peuvent perturber les signaux entre le système nerveux et la vessie et entraîner l’apparition des symptômes de l’hyperactivité vésicale.

  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaques
  • Traumatisme de la moelle épinière
  • Accident vasculaire cérébral

Les lésions nerveuses ou les traumas causés par la chirurgie, certaines thérapies, ou les traumas au pelvis ou à l’abdomen peuvent provoquer une perte temporaire de contrôle des muscles de la vessie.

Syndromes obstructifs

Les obstructions, telles que les calculs urinaires ou une prostate grossie (pour les hommes) peuvent être la cause des symptômes de l’hyperactivité vésicale. Une prostate qui a grossi peut diminuer le flux urinaire et provoquer une urgence urinaire. Cela cause parfois des problèmes de miction même lorsque la vessie semble pleine.

Les causes de symptômes similaires à ceux de l’hyperactivité vésicale

D’autres facteurs et pathologies peuvent provoquer des symptômes similaires à ceux de l’hyperactivité vésicale.

Effets secondaires de médications

Les diurétiques prescrits pour d’autres maladies peuvent provoquer un effet secondaire ressemblant aux symptômes de l’hyperactivité vésicale. Les pilules contenant de la caféine comme substance active ont également des propriétés diurétiques.

Infections urinaires

Les infections des voies urinaires peuvent entraîner un accroissement de l’activité du muscle de la paroi vésicale appelé muscle détrusor. Cela crée une vessie hyperactive et le besoin d’uriner plus souvent.

Troubles médicaux

Différents troubles ou maladies peuvent affecter le processus de remplissage et de vidange des fluides de la vessie.

  • Le diabète causes des dommages nerveux (neuropathie diabétique) qui peuvent toucher les nerfs qui contrôlent le fonctionnement de la vessie et provoquer des problèmes d’urgence et de fréquence mictionnelle.
  • Maladie rénale
  • Tumeur rénale

Ménopause

La ménopause provoque une chute brutale du taux d’œstrogènes, ainsi que d’autres modifications drastiques que subit le corps d’une femme quand elle n’a plus ses règles mensuellement. La baisse du taux d’œstrogènes peut entraîner l’affaiblissement des muscles de la vessie et de l’urètre. La musculature affaiblie peut causer des fuites suite aux besoins pressants associés à l’hyperactivité vésicale (incontinence impérieuse) ou à des mouvements brusques tels que le rire ou les éternuements (incontinence à l’effort)

Grossesse

Pendant la grossesse, l’utérus s’agrandit et exerce une pression sur la vessie, provoquant des envies pressantes soudaines ou de l’incontinence. Les femmes peuvent également rencontrer des problèmes d’incontinence dus à l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien.

Déclencheurs de l’hyperactivité vésicale

L’hyperactivité vésicale peut être déclenchée ou aggravée par :

  • L’ingestion d’aliments acides, telles que les tomates ou les agrumes
  • La consommation excessive d’alcool ou de boisson à la caféine
  • La consommation insuffisante de liquides
  • Un faible apport en fibres
  • La constipation
  • L’obésité

A lire aussi

Quel modèle de poussette à canne pour votre bébé ?

Irene

Médicaments destinés à lutter contre l’ostéoporose

Irene

Paracentèse abdominale : causes, symptômes et traitement

Irene

La croylipolyse ou l’amincissement par le froid

sophie

Prévention du mélanome : causes, symptômes et traitement

Irene

Chirurgie de la peau au laser : causes, symptômes et traitement

Irene