Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Biopsie par aspiration à l’aiguille fine de la thyroïde : causes, symptômes et traitement

La thyroïde est un organe important du système endocrinien qui libère les hormones responsables de la régulation de nombre de fonctions de l’organisme. La glande thyroïde se situe à la base du cou, juste en-dessous de la pomme d’Adam. Il arrive que de petits nodules (ou grosseurs) apparaissent sur la thyroïde. Lorsque cela se produit, le médecin va pouvoir prescrire un examen dit d’aspiration à l’aiguille fine (ou biopsie à l’aiguille fine), afin d’obtenir des échantillons de tissus de la thyroïde pour analyse.

Votre médecin va prescrire cet examen dans les cas suivants :

  • en cas de toux persistante ou de mal de gorge inexpliqué pendant une longue durée ;
  • présence de nodules (ou grosseurs) dans la gorge que vous voyez ou ressentez ;
  • grosseurs apparaissant à l’échographie ;
  • antécédents de cancer de la thyroïde dans votre famille ;
  • kyste (ou grosseur remplie de liquide) sur la thyroïde.

En procédant par aspiration, ou en prélevant du tissu sur le site, votre médecin sera en mesure de vérifier si la grosseur est cancéreuse ou pas. Dans 70 pour cent des cas, le nodule est une tumeur à caractère bénin (sans risque) (Rothrock). Si vous avez un kyste au lieu d’un nodule, votre médecin pourra effectuer une aspiration à l’aiguille fine pour drainer le kyste.

Cet examen peut être pratiqué en milieu hospitalier, mais vous pouvez préférer le faire effectuer dans le cabinet de votre médecin. Il n’est pas nécessaire de suivre un régime spécial ou d’éviter les boissons et médicaments avant l’intervention. Si vous prenez des anticoagulants, pensez à le signaler à votre médecin. Vous devrez éventuellement cesser de les prendre, ainsi que d’autres médicaments fluidifiants tels que l’aspirine et des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens. Evitez de porter des colliers ou autres bijoux susceptibles d’interférer avec la procédure ; Si vous éprouvez de la crainte ou de l’anxiété au sujet de cette intervention, parlez-en avec votre médecin. Il est important que vous soyez en mesure de rester immobile pendant une période prolongée.

Avant le début de l’intervention, il pourra vous être demandé d’enfiler une blouse. Au début de l’examen, le médecin va vous demander de vous allonger. Vous allez ressentir une sensation de froid pendant que votre cou est badigeonné avec de l’iode ou une autre solution destinée à éliminer tous germes nocifs de votre peau. Dans certains cas, votre médecin va faire appel à un anesthésique local pour engourdir la zone, mais ce n’est pas toujours nécessaire. Le médecin va ensuite insérer une petite aiguille dans le nodule. Il est impératif que vous restiez parfaitement immobile pendant ce temps, et que vous vous absteniez de parler ou même de déglutir. Votre médecin va renouveler cette opération à plusieurs reprises afin de s’assurer que le prélèvement soit suffisant pour effectuer l’analyse.

Cette procédure prend généralement environ 20 minutes. Après cette intervention, le médecin va placer de la gaze sur cette zone et exercer de la pression pendant plusieurs minutes afin d’arrêter le saignement. Vous constaterez la présence d’une petite ecchymose sur cette zone pendant un jour ou deux. Le médecin va vous demandera éventuellement de ne prendre aucun médicament contenant de l’aspirine ou des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens pendant une durée de 24 heures (NSAIDs) (Rothrock).

L’aspiration de la thyroïde à l’aiguille fine est généralement sans risque. Il existe cependant un risque de complications, par exemple (Mathur) :

  • des saignements ;
  • une infection ;
  • des kystes ;

Il est possible que vous présentiez une tuméfaction, des ecchymoses, ou une légère douleur, ce qui est normal. Appelez votre médecin si vous avez de la fièvre, si vous continuez à être enflé(e), ou si la douleur s’aggrave.

Le tissu aspiré est généralement envoyé au laboratoire pour analyse. Les résultats sont en principe disponibles dans un délai d’une semaine. Les résultats obtenus s’inscrivent dans l’une des quatre catégories suivantes :

  • bénigne (sans risque) ;
  • suspect (potentiellement cancéreux) ;
  • malin (cancéreux) ;
  • inadéquat/indéterminé (impossible à déterminer d’après le prélèvement).

Votre médecin va s’entretenir avec vous des résultats et déterminer les étapes suivantes. Si vous avez des résultats suspects, malins ou inadéquats, vous devrez éventuellement subir d’autres examens.

A lire aussi

Peau moite et froide : causes, symptômes et traitement

Irene

Médicaments et traitements d’accompagnement de la ménopause

Irene

Hypotonie : causes, symptômes et traitement

Irene

Comment acheter du CBD de qualité à bas prix ?

Emmanuel

Les exercices de base sur une plateforme vibrante

Irene

L’ostéopathie : qu’est-ce que c’est ?

Irene