Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Facteurs de risque migraineux : causes, symptômes et traitement

Le risque migraineux est aggravé par un certain nombre de facteurs. Malheureusement, aucun d’entre eux ne peut être contrôlé.

Antécédents familiaux

Il est avéré que la génétique joue un rôle dans la migraine. Les gènes spécifiques n’ont néanmoins pas encore été identifiés. Environ 70 % à 80 % pour cent des personnes atteintes de migraine sont étroitement apparentées à une autre personne souffrant également de migraines. En outre, un enfant a 50 % de chances de souffrir de maux de tête migraineux si l’un de ses parents en est lui-même atteint, et le risque s’élève à 75 % lorsque les deux en souffrent.

Sexe et changements hormonaux

Les femmes sont trois fois plus susceptibles que les hommes de souffrir de migraine. Il est bon de noter que, chez l’enfant, la migraine est plus fréquente chez les garçons que chez les filles, mais que la proportion s’inverse à la puberté. Il est probable que ce changement est dû au rôle que joue l’œstrogène (hormone féminine) dans la migraine. L’incidence des maux de tête migraineux est connue, et augmente parfois, au cours du premier trimestre de la grossesse, après l’accouchement, lorsque le sujet prend une pilule contraceptive ou reçoit un traitement hormonal de substitution. Les migraines diminuent au cours des deux derniers trimestres de la grossesse. Certains anti-migraineux et compléments d’herboristerie sont déconseillés ou interdits aux femmes enceintes. Avant de commencer un traitement contre la migraine, consultez votre médecin.

Âge

La moitié des patients migraineux connaissent leurs premiers symptômes avant 20 ans. La catégorie la plus touchée par la migraine est toutefois celle des adultes de 25 à 55 ans. L’incidence de la migraine diminue néanmoins fortement chez les femmes après la ménopause. Lorsque vous n’avez pas d’antécédents migraineux et si vous commencez à souffrir de migraines après 50 ans, consultez votre médecin.

Autres états pathologiques

Les personnes atteintes de migraine courent un risque supérieur à celui de la population générale de présenter également une dépression, un trouble de l’anxiété, un accident vasculaire cérébral, une épilepsie, un côlon irritable ou une hypertension artérielle. Cela ne signifie toutefois pas que ces états pathologiques soient nécessairement des facteurs de migraine ; ils sont associés à la migraine, mais la raison de cette association n’est pas connue.

A lire aussi

Traitements pour vaincre la grippe : causes, symptômes et traitement

Irene

Traitements de la dysfonction érectile : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes des rhumes les plus répandus : causes, symptômes et traitement

Irene

La personnalité passive-agressive : causes, symptômes et traitement

Irene

L’huile de CBD, un excellent remède contre les douleurs ?

Emmanuel

Diagnostic de l’autisme : causes, symptômes et traitement

Irene