Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Prévention de l’hyperactivité vésicale : causes, symptômes et traitement

Les causes de l’hyperactivité vésicale sont liées à des facteurs souvent inévitables – parmi lesquels figurent les contractions musculaires involontaires liées à des désordres neurologiques ou l’obstruction de la vessie. Cela rend la prévention du trouble lui-même difficile. Cependant, la prévention de l’hyperactivité vésicale se concentre sur la réduction de la fréquence des symptômes de l’hyperactivité vésicale en faisant des modifications de mode de vie et de régime alimentaire pour éviter les déclencheurs connus de ces symptômes.

Etablir des horaires d’ingestion de fluides

Votre médecin peut vous prescrire un programme qui régit la quantité et le moment de votre consommation de fluides. Cela permet de s’assurer que vous ne buvez ni trop, ni trop peu. Cela peut également compléter un programme d’entraînement de la vessie.

Il est prouvé que la caféine, l’alcool et les agrumes exacerbent les symptômes de l’hyperactivité vésicale ; par conséquent, limiter l’absorption de liquides tels que le café, les boissons gazeuses (en particulier celles qui contiennent de la caféine), les jus d’agrumes et les boissons alcoolisées peut contribuer à minimiser la fréquence et l’urgence mictionnelle, ainsi que l’incontinence.

Prenez plus de fibres

La constipation peut déclencher ou aggraver les symptômes de l’hyperactivité vésicale. Un régime d’aliments riches en fibres – contenant notamment des céréales complètes, légumineuses et légumes comme le brocoli et les épinards – peuvent aider à maintenir un système digestif en bonne santé et à diminuer le risque de constipation. De plus, les fibres sont essentielles au maintien d’un poids sain, ce qui aide également à contrôler les symptômes de l’hyperactivité vésicale.

Les aliments acides – agrumes et tomates – tout comme les aliments épicés peuvent irriter la vessie et aggraver les symptômes de l’hyperactivité vésicale.

Activité physique

L’excès de poids peut causer de nombreux problèmes de santé, parmi lesquels un risque accru d’hyperactivité vésicale. La recherche a démontré que la perte de poids peut réduire la sévérité et la fréquence des symptômes chez les personnes obèses atteintes d’hyperactivité vésicale. Maintenir un poids sain par l’activité physique et un régime alimentaire équilibré est une contribution précieuse à un mode de vie sain.

A lire aussi

Dépistage de l’arthrose : causes, symptômes et traitement

Irene

La thérapie énergétique, les choses à savoir avant de l’adopter

Irene

La croylipolyse ou l’amincissement par le froid

sophie

Dépistage toxicologique : causes, symptômes et traitement

Irene

Comment trouver de l’aide pour quelqu’un atteint d’un trouble de l’alimentation ?

Irene

Traitement du VIH/sida : causes, symptômes et traitement

Irene