Ca-vaps.com
Image default
Emploi / Formation

Quels sont les avantages de l’alternance en entreprise ?

L’alternance constitue un outil de recrutement efficace pour résoudre un manque de mains-d’œuvre qualifiée ou pour faire face à une pénurie des compétences. La formation d’un travailleur en alternance facilite son intégration au sein de l’entreprise et permet à celui-ci d’acquérir des connaissances spécifiques.

Une bonne solution de recrutement et un outil de gestion des compétences

En donnant la possibilité à un salarié de suivre une formation en alternance, l’entreprise peut adapter les compétences de celui-ci à ses besoins. Diverses réformes ont permis d’élargir progressivement le profil des candidats. Ainsi, le contrat d’apprentissage est accessible depuis peu aux candidats âgés de 30 ans et sans limite d’âge pour certains profils de salariés. Il en est de même pour le contrat de professionnalisation pour les demandeurs d’emploi.

Une formation en alternance dure en moyenne entre mois minimum et trois ans au maximum. Une telle formation permet à l’entreprise de faciliter l’intégration des candidats et suivre leur évolution. Le programme et l’organisation des formations s’adaptent aux problématiques de recrutement que rencontrent certaines entreprises. De ce fait, l’alternance est un moyen de faire face à un manque de candidature dans certains métiers.

En outre, la formation en alternance est un excellent moyen de préparer l’embauche de salariés compétents. Il s’agit d’une bonne façon d’anticiper la croissance de l’entreprise, sans prendre le risque de la déstabiliser financièrement. En effet, l’employeur n’est pas obligé de proposer un recrutement à l’issue d’un contrat d’alternance.

Maîtriser les coûts salariaux et bénéficier d’aides

La formation d’un travailleur en alternance permet à l’entreprise de faire des économies conséquentes par rapport au mode de recrutement classique. Pour compenser l’effort consenti dans la formation des salariés, les contrats en alternance permettent des niveaux de rémunération minimale moins importants que ceux du salariat traditionnel. En outre, les salariés en alternance ne sont pas comptabilisés parmi les effectifs, l’entreprise a donc moins d’obligations à remplir.

Des aides et des exonérations sont aussi proposées aux entreprises en contrepartie des coûts engagés pour la formation de salariés en alternance. Un contrat d’apprentissage permet à l’entreprise de bénéficier d’une aide régionale et d’une exonération totale ou partielle des charges sociales du contrat. Un contrat de professionnalisation ouvre par contre droit à une réduction ou à une exonération de cotisations patronales sur certains salaires. Enfin, une batterie d’outils a été mise en place pour faciliter les formalités administratives d’enregistrement de ces types de contrat.

A lire aussi

Les missions d’un cabinet de recrutement

Odile

Choisir le service de coursier moto, les points à tenir en compte

Irene

Décrocher un entretien d’embauche en rédigeant un bon CV

Tamby

Quels sont les risques liés à l’exercice du métier de couvreur ?

Tamby

Pourquoi travailler chez soi ?

Irene

Une journée typique dans une école Montessori

Bérangère Berger