Ca-vaps.com
Image default
Santé & Bien-être

Complications de l’hyperactivité vésicale : causes, symptômes et traitement

L’hyperactivité vésicale est un trouble chronique comportant des symptômes qui peuvent perturber votre activité normale pendant la journée et votre sommeil pendant la nuit. Cela peut entraîner gêne, dépression et détresse émotionnelle.

Qualité de vie

Les symptômes de l’hyperactivité vésicale – fréquence et urgence mictionnelle, et incontinence – peuvent avoir des effets néfastes significatifs sur la vie de tous les jours. Ces symptômes (et les stratégies d’adaptation que les patients atteints d’hyperactivité vésicale développent pour les gérer) peuvent perturber les routines du quotidien à la maison, au travail et dans le cadre d’activités sociales.

Plusieurs études et enquêtes interrogeant des personnes atteintes d’hyperactivité vésicale ont été menées, dont beaucoup font état d’une baisse dans l’activité ou la satisfaction sexuelle liée aux symptômes de l’hyperactivité vésicale.

Productivité

L’urgence et la fréquence mictionnelle ou la fatigue chronique due aux perturbations de sommeil peuvent interférer avec le travail et les habitudes quotidiennes et entraîner une baisse de productivité au travail et à la maison.

Interaction sociale

Les personnes vivant avec une vessie hyperactive évitent de quitter la maison de peur que les symptômes se déclarent, en particulier les envies pressantes et l’incontinence. Cela peut les empêcher de participer à des événements importants ou divertissants qui sont une part essentielle d’un mode de vie sain.

Fatigue

La nycturie est un symptôme courant de l’hyperactivité vésicale. Définie comme le besoin de se lever pour uriner deux fois ou plus par nuit, la nycturie peut engendrer une fatigue chronique et un manque d’énergie qui risque d’exacerber d’autres complications de l’hyperactivité vésicale.

Dépression

Une baisse de qualité de vie peut avoir des effets émotionnels sur les personnes atteintes d’hyperactivité vésicale. Des études ont montré une forte corrélation entre dépression et symptômes de l’hyperactivité vésicale.

Infections

Si l’hyperactivité vésicale n’est pas traitée, des infections urinaires et cutanées chroniques peuvent apparaître. Cependant, un traitement adapté de l’hyperactivité vésicale s’est révélé efficace pour réduire les infections.

C’est une erreur de penser que si une personne atteinte d’hyperactivité vésicale limite la quantité de fluide ingérée à une très petite quantité, cela empêchera la survenue de l’incontinence. Dans les faits, ne pas boire suffisamment de fluides peut provoquer une détresse vésicale et aggraver les symptômes de la vessie hyperactive.

Chûtes et fractures

Des études ont découvert que l’urgence mictionnelle et l’incontinence accroissent significativement le risque de chutes récurrentes et de fractures chez les personnes âgées.

A lire aussi

Complications du cancer du sein : causes, symptômes et traitement

Irene

Sphérocytose héréditaire : causes, symptômes et traitement

Irene

Tests visant à identifier la coronaropathie (CP) : causes, symptômes et traitement

Irene

Sensibilité au froid ou frilosité : causes, symptômes et traitement

Irene

Opposition à la vaccination

Irene

Complications du VIH/sida : causes, symptômes et traitement

Irene