Ca-vaps.com
Image default
Maison et Déco

Les grandes étapes de la construction d’une piscine

La construction d’une piscine enterrée ou semi-enterrée est un projet important qui impose de suivre des règles bien précises. Voici les grandes étapes à respecter pour une installation réussie qui valorisera votre maison et vous permettra de profiter de votre espace extérieur en toute sécurité.

Choisir le type et la forme de votre piscine

En fonction de l’espace disponible, de l’usage prévu et de l’âge des nageurs, vous avez le choix entre un bassin long doté d’un plongeoir, d’un couloir de nage ou d’un bassin à fond plat avec une pente progressive limitée et muni d’une échelle ou d’escaliers.

La piscine doit être installée dans un coin ensoleillé, à l’abri du vent et si possible loin des arbres et des feuilles mortes qui imposent des nettoyages fréquents. La forme doit être choisie en fonction de la configuration du terrain, en prévoyant un local technique à proximité du bassin. Elle doit s’intégrer à l’ensemble de la propriété avec un style s’harmonisant avec le bâti afin d’en augmenter la valeur.

Par exemple, une structure en matériaux naturels est recommandée au milieu d’un jardin, tandis qu’un décor épuré s’accorde mieux avec une habitation à l’architecture contemporaine. De même, la couleur du revêtement influe sur celle de l’eau et sur le rendu esthétique général de la piscine.

Préparer votre projet de construction de piscine

Avant de vous lancer tête baissée dans le chantier, assurez-vous d’avoir accompli toutes les démarches administratives nécessaires. En fonction de la superficie du bassin, une déclaration de travaux ou un permis de construire délivré par la mairie est indispensable.

Concernant le planning de construction de votre piscine à Nîmes, il est préférable de démarrer les travaux en septembre, lorsque la qualité de la terre permet un terrassement efficace, et que les artisans sont moins chargés. Ils seront généralement achevés en fin d’année, ce qui vous permet de procéder aux derniers aménagements et à la décoration au printemps et d’en profiter dès l’arrivée des beaux jours. Ce calendrier implique par conséquent que vous boucliez la conception, le contrat avec le professionnel et les formalités diverses au plus tard au cours de l’été précédent.

Les travaux de construction de la piscine

La première étape consiste à vérifier que la zone à creuser ne contient aucun obstacle souterrain. Puis, le traçage permet de délimiter la forme et la profondeur du bassin, ainsi que ses abords. Vient ensuite le terrassement, pour obtenir l’excavation souhaitée, suivi du drainage, pour détourner tout ruissellement ou remontée d’eau susceptible d’exercer une pression sur la structure.

Il est maintenant temps de couler la dalle de béton ferraillée servant de fond à la piscine (radier), avant de passer aux parois. L’ensemble des pièces à sceller dans la structure (skimmers à filtres, bonde du fond, buses de refoulement, prise balai, hublots pour l’éclairage) doit être en place à cette étape, avec une canalisation pour chacun d’entre eux. Prévoyez également les circuits hydrauliques et les branchements électriques, ainsi que le local technique, qui accueille, en plus du système de filtration, les appareils, accessoires d’entretien et matériels divers.

Il ne reste plus que le remblaiement, en utilisant la terre dégagée au moment du terrassement.

Réaliser les aménagements et finitions

Pour l’étanchéité du bassin, l’application d’un enduit sur le radier et les parois est indispensable. Du matériau de la structure et du revêtement prévu dépendent le type et le nombre couches d’enduit d’imperméabilisation.

Le revêtement contribue à l’esthétique de la piscine. Avec la mosaïque en émail ou en pâte de verre en petits carreaux, les découpes sont réduites et plus simples, même sur les parties arrondies, et il est possible de dessiner des motifs. Sinon, vous avez l’option du carrelage en céramique.

Apportez également un grand soin aux margelles, qui font barrière contre les saletés et la surface de l’eau, facilitent la sortie de la piscine sans devoir emprunteur l’escalier ou l’échelle. Enfin, elles contribuent à une circulation sécurisée autour du bassin.

Installer les accessoires

La loi exige la pose de dispositifs de sécurité pour les piscines privées en plein air, enterrées ou semi-enterrées : barrière pour les enfants, couverture ou bâche, alarme autour du bassin ou immergée, abri…

Enfin, n’oubliez pas les accessoires pour l’entretien de votre piscine : épuisette, robot ou balai, bandelettes pour vérifier la qualité de l’eau, thermomètre flottant…

A lire aussi

Gazon artificiel en décoration

Irene

Des idées déco pour adopter l’esprit scandinave dans sa maison

Irene

Décoration chambre d’enfant : quel type de lit choisir ?

administrateur

Fan de Manga ? Quel cosplay choisir ?

Irene

Quel canapé choisir pour votre salon?

Christophe

Quand votre logement joue sur votre moral

Tamby