Image default
Immobilier & Bâtiment

Bien choisir le terrain pour sa maison

La construction d’une maison est un projet de vie qui se concrétise sur plusieurs mois. Une telle entreprise commence par la quête d’un terrain propice, une tâche pas toujours évidente. Comment s’assurer de faire le bon choix de l’emplacement ? Quelles sont les étapes à suivre ?

Étape 1 – De l’organisation à toutes les étapes

Avant de vous lancer dans la recherche du terrain de construction, prenez le temps de mettre en ordre votre projet dans ses moindres détails. Dans quel environnement souhaitez-vous vous établir ? Quelles doivent être les caractéristiques de votre terrain (accès, taille, exposition) ? Qu’en est-il du plan de financement ? Autant d’éléments qui vous aideront à y voir plus clair.

Étape 2 – Bien se renseigner

Avant d’entamer la recherche proprement dite, renseignez-vous auprès de la mairie sur les différentes formalités relatives à la construction de maisons individuelles. Cette démarche vous permettra aussi de prendre connaissance du Plan local d’urbanisme (PLU) ainsi que de la constructibilité des lotissements en vente dans la région.

Pour s’assurer que le terrain qui vous intéresse est constructible, demandez en premier lieu un relevé cadastral à la mairie de la commune où est située la propriété.

Conseil n°3 : Bien étudier la typologie et l’emplacement

Vous avez un terrain intéressant en vue ? Ne précipitez pas les choses, prenez le temps de bien analyser les choses.

Tout d’abord, examinez la topologie du terrain.  Le sous-sol comporte-t-il des vides naturels ? Est-elle située dans une zone marécageuse ? Sa constructibilité est-elle conditionnée par l’aménagement de travaux supplémentaires, comme un dallage ?

Assurez-vous également que votre terrain soit viabilisé, c’est-à-dire qu’il dispose des arrivées d’eau, d’électricité, de gaz et du téléphone. Si ce n’est pas le cas, ces travaux reviendront à votre charge.

Par ailleurs, en matière immobilière, on achète toujours dans l’optique de revendre. Autant que possible, privilégiez les terrains accessibles et proches des commerces, des écoles, des transports en commun.

Conseil n°4 – Se faire accompagner

Votre projet de construction doit être en adéquation avec le terrain et votre constructeur vous guidera dans ce choix. Avant d’opter pour un terrain quelconque, demandez l’avis de votre constructeur et n’hésitez pas à recourir aux services d’un géotechnicien pour une étude approfondie. Sachez aussi que le référentiel NF Habitat exige que le constructeur apprécie les conditions de l’édification de la maison.

Mettez toutes les chances de votre côté, car après tout, vous engagez vos finances sur la durée. Enfin, n’oubliez pas de rester cohérent avec votre projet.

Related posts

Les nouvelles technologies : un atout pour une agence immobilière en ligne

Tamby

Tout savoir sur la SCPI Pinel

Irene

L’assurance dommage-ouvrage : les détails à connaître

Journal