Image default
Nature / Jardin

Les bases de la taille de fructification

Les arbres fruitiers nécessitent une taille régulière : la taille de fructification. Les propriétaires des arbres fruitiers s’adonnent généralement à la taille de fructification pour de nombreuses raisons : soit pour restructurer, soit pour un meilleur rendement, soit juste pour travailler les bourgeons. Poursuivez votre lecture, le texte qui suit vous informera sur la taille de fructification : les bases et trois types de taille de fructification ; à savoir : la taille en crochet, la taille en vert et la taille trigemme.

La taille de fructification, une mission à confier à un professionnel

La taille de fructification est une opération un peu délicate. Pour éviter des soucis relatifs à la santé du végétal, il est conseillé de confier la tâche à un artisan spécialiste comme cet élagueur dans le 91. Appelé élagueur, ce dernier dispose des compétences requises pour réaliser dans les règles cette opération.

Assurer un meilleur rendement grâce à la taille en crochet

Certains arbres s’appuient sur un espalier, c’est le cas des nectarines et des pêchers. Ces arbres fruitiers subissent la taille en crochet chaque année. Elles ont d’habitude des branches qui se ramifient naturellement et de par la même occasion, ces branches se dessèchent facilement après avoir donné leurs fruits. Les branches sont vouées à mourir après la récolte.

Ces plantes ont trois sortes de rameaux. Il y a ce que l’on appelle les rameaux mixtes, les bouquets de mai et les chiffonnes. Le rameau mixte détient deux bourgeons à bois, sa taille se situe entre 30 à 50 centimètres. C’est le principal rameau qui permet à l’arbre d’avoir ses fruits.

Le bouquet de mai, d’une taille de 1 à 5 centimètres périt après sa première production.

D’autre part, les chiffonnes ont une taille de 6 à 15 centimètres, elles ont la capacité de produire deux récoltes avant de s’éteindre.

La taille en crochet améliore donc la fructification de ces arbres, elle permet d’enlever les rameaux qui gênent. En pratique, découpez les rameaux qui s’entrecroisent ainsi que les charpentières qui se situent au-dessus d’un rameau à bois.

Sachez qu’une petite touche de bouillie bordelaise au niveau des plaies aide la plante à mieux cicatriser.

Une meilleure structure grâce à la taille en vert

Réservée aux pommiers et aux poiriers, vous l’aurez compris sans doute, cette taille sert à restructurer l’arbre fruitier. Elle permet de réajuster les coupes faites une année plus tôt.

Il faut au préalable illuminer les branchages de l’arbre en découpant les parties qui bloquent la lumière du soleil. Procédez à cela vers la fin du mois de juin, la lumière est très appréciée des fruits qui doivent pousser.

Dans la pratique, découpez les rameaux qui obscurcissent les rayons. Vous aurez la chance de pouvoir récolter une quinzaine de fruits. Souvent, ce sont les gourmands qui restent qui sont découpés à la base, dans la verticale.

Prenez aussi soin des bourgeons de base pour les empêcher de devenir des bourgeons à bois.

Une opération au niveau des bourgeons : la taille trigemme

Pratiquée en hiver, cette taille se fait sur la base des bourgeons. Sachez qu’il existe trois types de bourgeons : le dard, l’œil à bois et les bourgeons à fleurs. Le dard donnera naissance à la fleur, l’œil à bois se transformera en feuille et les bourgeons à fleurs donneront donc des fruits lorsque viendra la maturité de leur croissance. Les deux premiers types de bourgeons sont d’allure pointue.

Que devriez-vous donc faire ? Procédez à une coupe au niveau des bourgeons et espacez-les. Mais attention, procédez minutieusement. Ces trois bourgeons donnent le nom de cette taille. Il faudra tailler tous les autres bourgeons qui se situent sur les rameaux à bois. Laissez quand même les trois bourgeons primaires sur les autres rameaux.

Related posts

Que faut-il savoir sur la taille d’accompagnement d’un arbre ?

Tamby

Comment élaguer un arbre ?

Tamby

Les techniques à maîtriser pour une scarification de pelouse réussie

Tamby